Société de consommation

6 articles

  • Un « joli mai » en 1967 Week-end, Jean-Luc Godard, 1967

    Après un mois de mai peuplé de « ponts » et de grattage de lyre sur 1968, il était bien d’aller voir Week-end : le cinéma Les Écoles a eu la bonne idée de programmer ce film tourné en 1967 par Jean-Luc Godard, dont j’avais gardé une idée assez confuse, et dont les souvenirs des uns et des autres semblaient se résumer à un long embouteillage, placé plutôt au début du film, même s’il y en a des rappels vers la fin.
    Moi, ce que je me rappelais, c’était une sorte de campement dépenaillé dans (…)

    Lire la suite

  • Chronique d’un printemps 1

    Un projet : le printemps 1940
    J’avais l’intention, il y quelques semaines, de faire une chronique de mes propres souvenirs du printemps de 1940, avec mon récit de l’exode, vu avec mes yeux de sept ans. Tout l’hiver, j’avais ressenti l’attention inquiète des grandes personnes pendant l’heure des repas où on écoutait « les nouvelles » qui sortaient d’un « poste de TSF » assez monumental, en bois de noyer, je pense, dont la façade était ornée d’une lyre découpée ; derrière la lyre, le (…)

    Lire la suite

  • « L’enfer, c’est les autres » Chronique d’un printemps 4

    Paris, 18 mars 2020
    La bêtise humaine n’ayant pas de fond, je me demande aujourd’hui si je vais en tenir la chronique ? L’avidité stupide et l’égoïsme ruisselant qu’on voyait dans les magasins doivent se poursuivre aujourd’hui, et je redoute le jour prochain où je devrai aller renouveler mes quelques provisions, au milieu de loups emmitouflés et masqués (où trouvent-ils les masques, mystère ) et pourvus d’ un cerveau de mouton de Panurge. Acheter 20 baguettes pour les surgeler... acheter (…)

    Lire la suite

  • Restez chez vous Chronique d’un printemps 6

    Paris, 20 mars 2020
    On s’enfonce un peu dans la mélasse, les Français resquillent et râlent, les politiques font ce qu’ils peuvent, les hospitaliers aussi, le virus s’active. Les émissions de radio sont regroupées, France culture et France inter, pour traiter de l’actualité. On apprend à chaque heure la fermeture et le confinement de pays d’Amérique latin ou d’Afrique.
    Pas une nouvelle de Russie, mais alors pas une. Vladimir Poutine a le premier prix de mutisme.
    Les bobards, fake-news (…)

    Lire la suite

  • « Autant que nécessaire » Chronique d’un printemps 7

    Je change l’ordre du titre et du sous-titre, pour éviter la monotonie, qui est l’un des dangers de la période. Une fausse monotonie, car il se passe mille et mille choses.
    Paris, 21 mars 2020
    « Aujourd’hui, et c’est nouveau et n’a jamais été fait auparavant, nous déclenchons la clause dérogatoire générale » qui permet de suspendre ces règles, a-t-elle déclaré dans une vidéo publiée sur Twitter. « Elle permettra aux gouvernements d’injecter dans l’économie autant que nécessaire » Ainsi (…)

    Lire la suite

  • Sapiens sapiens Chronique d’un printemps 26

    Paris, jeudi 9 avril 2020 Ce matin, l’invité de Guillaume Erner était Gilles Bœuf , un chercheur à la fois passionnant et convaincant dans son expression, biologiste et professeur à l’université Pierre-et-Marie-Curie, il été chargé de cours au Collège de France et ancien Président du Muséum national d’histoire naturelle. Il a parlé des chauves-souris, des pangolins, des tiques et des chevreuils, des marchés crasseux (il a dit « immondes » où voisinent les animaux morts ou vivants) du caca (…)

    Lire la suite