Musique

27 articles

  • Dijon, à nous deux ! Ring 2013

    5 et 6 octobre 2013
    Cet automne, j’ai mélangé deux Dijon, images et temps, celui des trois années que j’y ai passées entre 1950 et 1953, où j’étais étudiante, et celui qui, en cette année 2013 s’est fait le cadre d’un Ring compressé en deux jours. Du premier, j’ai surtout rencontré un cadre vide et bien léché, comme passé avec un produit décapant, genre jex-four, j’en dirai un mot plus bas, et le second, le présent, m’a fourni une étonnante expérience musicale : il m’a permis de et préciser ma relation avec la (...)

    Lire la suite

  • Retour d’Iran 4 Pasargades, Abarqu, Yazd

    Dimanche 20 avril 2014, Pasargades - Abarqu - Yazd.
    On fonce droit vers l’Est, toujours précédés et suivis de nombreux gros camions que le chauffeur double avec prudence. On va attaquer d’ici une heure ou deux notre quatrième grosse capitale en ruine : Pasargades. Statut qu’elle partageait avec Ecbatane, Suse et Persépolis. Un autre voyage serait nécessaire pour faire le tour des villes capitales, Babylone, Ctésiphon etc. La route s’étire, droite, dans la plaine d’altitude (on est à 1500 m.) qui (...)

    Lire la suite

  • Les Nègres, Jean Genêt Mise en scène de Robert Wilson, Odéon, 2014

    La pièce, créée en 1959, dans un grand scandale, fonctionne comme L’Illusion comique de Corneille, mais au cube : théâtre dans le théâtre dans le théâtre. La nouvelle mise en scène, créée par Robert Wilson est, sur ce plan, exemplaire et belle à voir. Elle ne scandalise pas, elle met mal à l’aise, car tout le monde est visé dans cette imposition d’identité artificielle, qui montre le racisme prospérant à la fois hors sol et dans les corps. Pièce terriblement grinçante, comme le voulait Genêt, il voulait (...)

    Lire la suite

  • Romeo Castellucci Impressions

    En 4 ans, je n’ai vu, hélas, que trois œuvres de Romeo Castellucci : sa mise en scène de Parsifal au Théâtre de la Monnaie en 2010, The Four Seasons Restaurant au Théâtre de la Ville en 2013 et dans ce même lieu, Go down, Moses, il y a trois jours. J’ai manqué Sur le concept du visage du fils de Dieu : la pièce avait fait descendre dans la rue les intégristes cathos parisiens, qui, comme à l’accoutumée, et sans avoir rien vu, criaient au blasphème et voulaient interdire le spectacle ; mais il y a bien (...)

    Lire la suite