Confinement

45 articles

  • Du sens ? Chronique d’un printemps 23

    Paris, lundi 6 avril 2020
    Faut-il raconter, ce matin, ce que nous savons tous. C’est-à-dire que nous ne savons pas grand-chose, qu’on apprend au jour le jour sur le virus et la maladie. Je constate que les journalistes des chaînes françaises sont sottement impatients, qu’ils peinent à prendre le tournant qui consisterait à informer sans cherchent à pousser à la faute leurs interlocuteurs et à faire de la politicaillerie. J’écoute surtout Radio France internationale, (RFI), pour sortir du ronron des (...)

    Lire la suite

  • Podcast et Quasimodo Chronique d’un printemps 24

    Paris, mardi 7 avril 2020
    Ce matin sur France Culture, un invité passionnant, Thomas Gomart, de l’Institut français des relations internationales (IFRI), a expliqué comment le virus révélait le jeu des fils de trame entre trois grandes puissances - Chine, USA, Europe - , comment la stratégie, les sources d’énergie, l’alimentation, le sanitaire et le numérique, se combinaient et nous enveloppaient comme un filet ; il en a retracé le chemin depuis 1971, c’est trop long à ré-expliquer. « Comment (...)

    Lire la suite

  • Ça sature ! Chronique d’un printemps 25

    Paris, mercredi 8 avril 2020
    J’ai envie d’une pause réelle, les radios sont toutes plus anxiogènes les unes que les autres, RFI comprise, avec les nouvelles épouvantable des USA ou de l’Afrique, sur le plan sanitaire ou social.
    Ras-le-bol, cet abruti de Philippe Martinez et son appel à la grève générale à partir de demain dans le commerce - seuls ceux de l’alimentation sont ouverts -, quelle bonne idée ! Ajouter une crise alimentaire, voilà qui serait génial. Battons-nous devant les magasins, c’est (...)

    Lire la suite

  • Sapiens sapiens Chronique d’un printemps 26

    Paris, jeudi 9 avril 2020 Ce matin, l’invité de Guillaume Erner était Gilles Bœuf , un chercheur à la fois passionnant et convaincant dans son expression, biologiste et professeur à l’université Pierre-et-Marie-Curie, il été chargé de cours au Collège de France et ancien Président du Muséum national d’histoire naturelle. Il a parlé des chauves-souris, des pangolins, des tiques et des chevreuils, des marchés crasseux (il a dit « immondes » où voisinent les animaux morts ou vivants) du caca des (...)

    Lire la suite

  • Adaptation Chronique d’un printemps 27

    Paris, vendredi 10 avril 2020
    Aujourd’hui, je me sens un peu comme Louis XVI retour de chasse en juillet 1789, qui écrit sur son carnet, Rien.
    Loin des radios et télés qui organisent avec beaucoup de bêtise une fausse ou vraie guerre des médecins.
    Monoprix est souvent dépourvu de farine, les gens font des gâteaux, comme me l’a confirmé hier une des dames qui remplit les rayons. On s’est parlé, quel exploit ! À 1 mètre 50 bien tassé, comme il se doit. Elle a un masque, moi pas.
    Hier, retour de (...)

    Lire la suite

  • Expérience et bords de mer Chronique d’un printemps 28

    Paris, samedi 11 avril 2020
    Hier soir j’ai fait une expérience, j’ai décidé de regarder la télé, toutes les chaînes dont je dispose, un bouquet SFR assez garni : j’ai donc parcouru (ça m’a pris deux heures !!) la centaine de chaînes, docu, sport, infos, fictions etc , moins de 10% échappaient au COVID-19. Saturation totale. En français, en anglais, en arabe, en allemand, en italien, en espagnol d’Espagne ou d’Amérique du sud, en russe, en chinois etc., le COVID-19 est partout, illustré des chambres de (...)

    Lire la suite