Mémoire

45 articles

  • Retour d’orgie 3 Le Ring au Festival de Budapest 11, 12, 13 et 14 juin 2015

    Le seul soir où nous n’avions pas d’opéra, le mercredi 10 juin, on s’en est offert un autre - pour un autre sens, le goût -, dans un bar à vin du vieux quartier juif : le vin de Hongrie, rouge, déployé comme une partition difficile à analyser tant elle était riche, élaborée, presque infinie pour certains éléments, nous a charmés et nous a mis en condition pour attaquer le gros morceau du voyage, L’Anneau du Nibelung, Der Ring des Nibelungen, le Ring, der Ring, ce petit mot qui allait sonner si fort, si (...)

    Lire la suite

  • Marseille entre les deux tours Un film de Jean-Louis Comolli, Michel Samson, Jean-Louis Porte, 2015

    Avant : quelques miettes
    Le 29 septembre, en arrivant aux ateliers Varan, qui organisent une avant-première du dernier film de Jean-Louis Comolli et Michel Samson, mes outils de spectatrice sont peu nombreux : quelques souvenirs personnels de voyages au fil des années (deux restaurants très bons, le musée Cantini, une ville très minérale avec des rues étroites, le grand escalier, le mistral sur la Corniche ) ; et puis, en vrac, l’OM, Edmond Dantès, Arthur Rimbaud, Simone de Beauvoir, Bernard (...)

    Lire la suite

  • Une jeunesse allemande Un film de Jean-Gabriel Périot

    Une jeunesse allemande, comme tous les films, n’est pas racontable. Les images sont des documents très rares montés sans commentaire. Allez-y faire votre lecture. Il faut savoir combien il sera dur de se lever de son siège, de sortir de la salle, après le générique qui se déroule avec sa source d’archives. Le cinéaste, Jean-Gabriel Périot, est né en 1974 dans une des années clé de l’histoire tragique qu’il montre. Deux figures du monde cinématographique encadrent ce film qui parle de l’Allemagne : à (...)

    Lire la suite

  • Un sport dangereux

    Je me réveille, je mets la radio.
    D’abord, on tire les tiroirs de la morgue, les infos sont parsemées de la « disparition » de célébrités, avant-hier ou hier Boulez, Galabru, Michel Delpech. On a sorti la fiche biographique déjà préparée. Trois grammes de nostalgie. Pour un flirt avec toi.
    Ça continue, on dévide le menu des morts non célèbres du jour, ceux liés au terrorisme, le mort bizarre de la Goutte d’Or dont l’aspect et l’âge officiellement attribué d’après ses empreintes digitales ne (...)

    Lire la suite

  • Phœnix Arizona

    Phœnix : la mort récente de Mohammed Ali non loin de cette ville me l’a remise en mémoire. Les films post atomiques la prennent souvent pour cadre, elle étouffe de chaleur, elle, son ciel, ses gratte-ciel, au milieu du désert piqué de cactus raides.
    Et, du même coup, j’ai repensé à une œuvre homonyme (dans son titre de distribution française, car le titre original est Smoke Signals), un film de Chris Eyre (USA,1998) qu’on avait étudié dans mon séminaire, dans le cadre des recherches sur la mythologie de (...)

    Lire la suite

  • Victor Puiseux, 2. La première sortie d’Argenteuil

    Une « sortie » en deux temps dans un monde instable
    Les légendes ont leurs variantes. Les archives, leurs lacunes. Les arbres généalogiques, leurs erreurs. Et moi, mes défauts, soit de mémoire, soit de méthode. Jusqu’à la semaine dernière, je croyais Jean-Louis Puiseux (1755 -1790) vigneron à Argenteuil, où il serait mort le 9 mars 1790, en manipulant des tonneaux qui l’auraient écrasé. Eh bien non. Il n’était plus vigneron. Et sa mort accidentelle a bien eu lieu, mais pas à Argenteuil. En cherchant (...)

    Lire la suite