Crise climatique

39 articles

  • « Autant que nécessaire » Chronique d’un printemps 7

    Je change l’ordre du titre et du sous-titre, pour éviter la monotonie, qui est l’un des dangers de la période. Une fausse monotonie, car il se passe mille et mille choses.
    Paris, 21 mars 2020
    « Aujourd’hui, et c’est nouveau et n’a jamais été fait auparavant, nous déclenchons la clause dérogatoire générale » qui permet de suspendre ces règles, a-t-elle déclaré dans une vidéo publiée sur Twitter. « Elle permettra aux gouvernements d’injecter dans l’économie autant que nécessaire » Ainsi s’est exprimée hier (...)

    Lire la suite

  • Errare humanum est ! Chronique d’un printemps 9

    Blandans, samedi 23 mars 1940
    Réflexion d’entrée, datée de 2020 : ce que j’ai décrit hier, le lessivage de l’église, est arrivé aujourd’hui seulement ! Quelle erreur de mémoire... hier, vendredi saint, on n’a pas lessivé du tout, on est allé à l’église dans le début de l’après midi pour une cérémonie, Le chemin de croix. Le curé a fait le tour de l’intérieur de l’église, en s’arrêtant devant chacun des 14 petits tableaux illustrant les 14 étapes de la Passion, de la Condamnation à mort à la Mise au tombeau, à (...)

    Lire la suite

  • Demain, demain Chronique d’un printemps 12

    Paris, jeudi 26 mars 2020
    Hier après midi - 14 h 32 - , j’ouvre mon ordi, et j’ai vu dans ma boîte de réception des messages autorisés, trois messages de couleur beigeasse, autrement dit des indésirables, tranquillement installés. J’essaie de les mettre à la poubelle. Non, refus, une fois, deux fois, trois fois, affichage d’un panneau péremptoire, en anglais, me parlant d’internat error, d’INBOXTRASH, Refer to Server log etc.. enfin quelque chose de pas catholique du tout.
    Essais multiples. En vain. (...)

    Lire la suite

  • France/Italie Chronique d’un printemps 14

    Paris, samedi 28 mars 2020
    Les sales passions françaises, râler, resquiller, accuser, tout mieux savoir que les autres, battent leur plein et c’est insupportable. Tout le monde est expert, chacun aurait commandé des masques en décembre et fait des tests en janvier. Une personne surnage, par son affabilité souriante, son expérience, pas ramenarde pour deux sous, c’est Roselyne Bachelot, dont les râleurs avaient tant ri au moment de la grippe H1N1 pour sa prévoyance jugée alors grotesque.
    J’avais (...)

    Lire la suite

  • Le savon dissout les graisses Chronique d’un printemps 16

    Paris, lundi 30 mars 2020
    Ce matin, les journalistes de France Inter avaient changé de ton auprès de leurs invités, ils étaient moins arrogants, moins désireux de les pousser à la faute ou à la petite phrase. Il faut dire qu’ils ont eu affaire d’abord à Daniel Cohn-Bendit, comme toujours clair, plein de bon sens, et rapide. Il a fort bien expliqué les différences des prises de décision dans une structure fédérale (les Länder allemands, gérés par des coalitions) et le centralisme français, qui favorise (...)

    Lire la suite

  • « Mais qui a parlé de deux mois ? » Chronique d’un printemps 17

    Paris, mardi 31 mars 2020
    Ce matin, à France-Inter, l’économiste Esther Duflo, Professeur au Collège de France et Prix Nobel d’économie, depuis Washington où il était deux heures du matin, a, à sa manière douce, sonné le tocsin. Sur la gravité immense de la crise, ses étages, ses profondeurs, son temps indéterminé et ses conséquences incalculables. Lorsque Nicolas Demorand, en son nom ou en celui d’un auditeur, lui a demandé dans quel état on sortirait au bout de deux mois de confinement, elle lui a fait (...)

    Lire la suite