New York

5 articles

  • Adieu l’Europe

    « À la mode de chez nous »
    Ras-le-bol des burkinis et de la querelle, exploitée jusqu’au ridicule et à l’écœurement, blancs battus en neige par une partie de la classe politique, autour des vêtements que l’on doit mettre ou ne pas mettre pour entrer dans l’eau ! Naguère on pourchassait les nudiste, maintenant, haro sur celles qui mettent des robes de bain longues.
    Dans tous les partis politiques, il se trouve un rigoriste de service, pour foncer dans le chiffon rouge de l’intégrisme d’en face, pour (...)

    Lire la suite

  • Peggy Guggenheim, la collectionneuse Un film de Lisa Immordino Vreeland

    Ce film archi-dense date de 2015, il est sorti hier à Paris. Et moi, je suis sortie de la salle (MK2 Odéon côté Saint Michel) complètement éberluée, saoulée d’images, de textes, de paroles et de musique : le XXe siècle tout entier était passé en 1h 52 devant mes yeux, dans l’évocation que Lisa Immordino Vreeland fait de Peggy Guggenheim (1898-1979), « Art Addict » , la deuxième des trois filles de Benjamin Guggenheim (1865-1912) une des plus grosses fortunes des États-Unis, édifiée par Meyer Guggenhein, (...)

    Lire la suite

  • « Ex-Libris » Un film de Frédérick Wiseman

    Ce film est un monument, le plus récent opus d’une immense série documentaire sur les espaces de notre temps édifiée par Frédérick Wiseman depuis des décennies. J’ai eu le plaisir de le voir, en personne, très alerte, au début de la séance (Reflet Médicis) : avec sa modestie et sa simplicité habituelles, il nous a dit qu’il n’avait pas grand chose à dire... qu’il fallait « voir » son film ! On l’a applaudi et on a regardé ce fleuve new-yorkais où la culture est mise au service de la population.
    Ce (...)

    Lire la suite

  • Pentagone Papers, Steven Spielberg, 2017 Si l’Amérique m’était contée

    Le nouveau filmde Steven Spielberg (titre original The Post) est très intéressant et mérite d’être vu et discuté, puisqu’il met en scène et en images, les aléas et les devoirs de l’information et du journalisme, qui constituent eux-mêmes un pilier de la réflexion cinématographique américaine.
    Le monde des mensonges d’État
    Spielberg crée l’ambiance par quelques plans classiques de soldats américains au Vietnam, suivis par la réaction de l’analyste et reporter de guerre, Dan Ellsberg, ébahi et choqué par (...)

    Lire la suite

  • Paul Auster, 4 3 2 1, Actes sud 2018

    4 3 2 1 est un livre si passionnant que je n’ai plus envie de rien faire, que de lire. Mille pages ou à peu près. D’où mon mutisme actuel. Ce monde aux plans multiples, aux effets de kaléidoscope, ces vies démultipliées dans toutes sortes de possibles que Paul Auster donne à son héros, Ferguson, me font repasser, avec lui, par toutes les étapes de l’époque qui est en train de s’effacer, cette deuxième partie fascinante du XXe siècle, la transformation du monde et des idéologies, le désir de savoir, (...)

    Lire la suite