Louis Garrel

2 articles

  • Séances de rattrapage I. Faute d’amour et Le Redoutable Présent / Passé

    Quatre films en quatre jours de rattrapage cinématographique.
    I. Présent/Passé
    1. Faute d’amour, Andreï Zviaguintsev, Prix du jury à Cannes 2017
    Andreï Zviaguintsev avait obtenu le Prix du scénario à Cannes en 2014, avec Leviathan, où des nouveaux riches corrompus, alcoolisés et méchants réduisaient à néant les quelques obstacles que représentait un pauvre, obstiné et également alcoolisé : la politique nouvelle et corrompue de l’ère Poutine était montrée dans son « alliances objective », comme on disait (...)

    Lire la suite

  • Séances de rattrapage 2. D’un faux Godard à un vrai Godard Blade Runner 2049. - Grandeur et décadence d’un petit commerce de cinéma.

    II. Futur/Passé
    En sortant du Redoutable, je n’ai eu qu’une envie, celle de retrouver le vrai Godard. Pas le jeune hologramme dogmatique et myope que Louis Garrel et Hazanavicius avaient pris la peine de reconstituer. Youtube permet de revoir Godard dans les différentes interviews qu’il a données, où, d’âge en âge, il présente ses convictions avec une vivacité et une assurance devenues tranquilles. Je suis une inconditionnelle : pour moi Godard est un vrai cinéaste - peut-être le seul ?-, quelqu’un (...)

    Lire la suite