Luca Francesconi

1 article

  • Transitions

    Sortie du XIXe siècle, où les chroniques sur Victor Puiseux m’ont beaucoup occupée, je m’aperçois que je suis en train de vivre une année sans forme, sans grand projet personnel, comme si je vivais en somme une année de transition, vers d’autres occupations en vertu d’une moins bonne forme physique, ce qui changerait mes formes d’action et mon horizon.
    Quelques pépins de santé pour moi ou pour mes amis, des tristesses et des plaisirs réels mais sans véritables grands éclats, donnent à ce printemps et (...)

    Lire la suite