Condition humaine

31 articles

  • Ödipus der Tyrann (Sophocle, Hölderlin et Castellucci) Festival d’automne au Théâtre de la Ville

    J’avais pris un billet, il y a bien longtemps, courant juin, pour aller au Théâtre de la Ville, où se jouait, hier vendredi, la première à Paris d’un spectacle créé à Berlin à la Schaubühne, le 6 mars de cette année. Comme je suis assez sonnée par les attentats récents (Saint-Denis, Paris, Bamako) qui permettent, hélas, de se faire une idée plus précise de la diffusion des dictatures fanatiques, terroristes, qui font tache d’huile sur notre continent (Afrique, Asie, Europe), je me suis un peu forcée à (...)

    Lire la suite

  • Mes films préférés en 2015

    Les films de cette courte liste sont tous sortis en salle et m’ont vraiment intéressée. J’en ai vu d’autres, qui m’ont plu ou déplu, ceux-ci m’ont fait beaucoup réfléchir et m’ont marquée. J’en suis sortie un peu différente, un peu plus riche, par rapport au moment où j’y suis entrée, qu’ils évoquent l’Histoire, des problèmes politiques et sociaux, ou des problèmes plus personnels. Il y a une dominante de documentaires. J’adopte l’ordre alphabétique, car chacun a sa manière de faire réfléchir, et chacun son (...)

    Lire la suite

  • Kaili Blues Un film de Bi Gan, 2015

    De ce film très personnel, troublant, original, touchant, et je dirais même secouant, je suis sortie comme d’un autre monde qui m’avait été donné par les yeux et la caméra de Bi Gan, car je sortais du Guizhou, une région de la Chine du sud enclavée par un relief et une hydrographie hallucinants, ses vertigineuses collines boisées et ses vallées profondes, un climat tropical humide de montagne qui la noie d’eau et de nuages les trois quarts de l’année, ses minorités de cultivateurs et d’éleveurs miao (...)

    Lire la suite

  • Le bois dont les rêves sont faits Un film documentaire de Claire Simon

    Quatre saisons au bois de Vincennes. Si près et si loin. Entretenu mais si sauvage, si humain et si animal, un monde où on drague, où on vit, les oiseaux y volent, on y court, on y nage, on prend le soleil et la pluie, on fait les foins, on mesure la santé des arbres, on balaye, on dort, on danse et on mange.
    Les fils rouges du film
    La vie du bois, la vie dans le bois, la vie à cause du bois : tout est filmé et approché par Claire Simon avec une sensibilité totalement ouverte, un intérêt (...)

    Lire la suite

  • Phèdre(s) Une mise à jour

    Une sacrée salade
    Phèdre(s) est un spectacle donné ce printemps à l’Odéon. Il s’agit d’une pièce complexe, basée sur le principe d’une démultiplication, en miroir, en kaléidoscope, du personnage mythologique de Phèdre, « la fille de Minos et de Pasiphaé », descendante du Soleil, femme de Thésée et éprise de son beau-fils Hippolyte. Classiquement, on y lit le mythe de l’amour interdit (une sorte d’inceste), fatal (une vengeance de Vénus à l’égard de la famille de Phèdre) et donc, destructeur. En deux mots, elle (...)

    Lire la suite

  • Ta’ang Un film de Wang Bing, 2016

    Un nouveau film de Wang Bing
    Je suis une inconditionnelle du cinéma documentaire de Wang Bing, mais aujourd’hui, je sors perplexe de Ta’ang, film sur les ethnies « déplacées » à la frontière sino-birmane dans un conflit confus côté birman qui déborde au Yunnan, tourné dans les premiers mois de l’année 2015 : en fait, j’ai eu presque tout de suite envie de m’en aller, comme si je savais ce que j’allais voir et qu’en effet, je le voyais, sans que prenne cette sauce intime avec les personnes filmées et j’ai (...)

    Lire la suite